« Il me suffit de le menacer ou d’élever un peu la voix et il m’écoute »

« Oh ça*?Je n’ai pas besoin de l*’utiliser (*inséré ici : lever la main, faire sonner le collier électrique, brandir un pet corrector, un rouleau de journal, ou encore un vaporisateur), il me suffit juste de le menacer avec » ou encore « Je n’ai qu’à dire « NON! » ou « Max! » avec un ton ferme et il s’arrête« .

Avez-vous déjà entendu ce genre de remarque? C’est quelque chose que les gens disent assez souvent lorsqu’ils utilisent un outil aversif pour éduquer (ou devrai-je dire : « dresser » 😇) leur chien. (et parenthèse supplémentaire -parce que l’on n’en a jamais assez 😅- : oui la voix peut être un outil.. Et donc un outil aversif.)

Le raisonnement sous-jasent à ce type d’argument est assez simple : si vous n’avez pas châtié physiquement le chien, mais que vous l’avez simplement menacé, alors cette méthode/technique/approche n’est pas condamnable. Malheureusement, cette logique ne résiste pas à une réflexion plus profonde.

En effet pour que le chien cesse son comportement indésirable lorsqu’il vous voit avec le rouleau de journal dans les mains ou dire « NON! » avec une voix exprimant clairement votre mécontentement, il a du au préalable apprendre que ce genre d’attitude entraînait quelque chose de désagréable. Ça n’est pas moi, ni Jean Michel qui le dit, c’est la science (cf l’article sur le Conditionnement, ce bon vieux gros mot).

Comment définit-on « désagréable »? Eh bien, dans le contexte de la punition nous parlons de quelque chose qui est aversif. Oui oui de punition! En réalité, lorsque vous demandez à votre chien d’arrêter un comportement et que vous espérez plus ou moins secrètement que ce dernier disparaisse, vous « punissez »

Wikipédia ce puit de science!

Il n’y a donc aucun jugement moral à projeter dans ce terme. Car en appréhendant votre chien via une approche progressive et bienveillante vous découvrirez très vite qu’il existe des manières bien plus éthiques que d’autres de punir son chien et surtout d’éviter au maximum de passer par cette case. Nous verrons ça dans un prochain article 😉(oui je tease à mort!)

Bref, revenons à nos moutons :
Aversif = qui cause des sentiments de douleur ou de peur.

Donc pour qu’un chien arrête son comportement, la punition doit créer un de ces sentiments. Si ce n’est pas effrayant ou douloureux, le chien ne stoppera son comportement.

De fait, peu importe la terminologie que vous souhaitez utiliser, vous ne pouvez pas occulter le fait que les outils pré-cités fonctionnent parce qu’ils blessent ou/et effraient les chiens et aussi parce qu’à un moment vous les avez utilisez (ex : Vous avez frappé chien avec le journal / Votre « Non! » a été suivi d’une correction physique, d’une intimidation, etc..). Et pour les chiens encore plus sensibles, vous n’avez peut être même pas eu besoin de les corriger physiquement, simplement parce que l’attitude que vous avez adoptée les impressionnait déjà énormément.

Genre comme ça. Non je rigole.

Alors oui, il peut exister des degrés de douleur et des degrés de peur, en fonction de la nature de l’outil utilisé, du tempérament du chien, de votre timing, etc… Il n’empêche que pour que ça fonctionne, ça doit être suffisamment inconfortable et l’objectif « éducatif » reste que le chien réagisse à la vue de l’outil/ ou lorsque vous élevez le ton. Ces derniers deviennent alors des signaux annonciateurs de punition et le chien va changer son comportement pour éviter la punition proprement dite.

Bien entendu, il n’y a généralement aucun comportement spécifique que le chien choisit de faire à la place, mais plutôt une simple inhibition générale (ils cessent de faire quoi que ce soit) ou encore fuit (afin de s’éloigner de la situation) et bien entendu envoie tout un tas de signaux d’apaisement (histoire d’apaiser l’humain qui l’effraie).

Cependant, même si le chien évite la punition physique avec succès, il reste victime de la punition psychologique, qui a des conséquences émotionnelles importantes.

Je me permets ici de faire une comparaison extrême afin d’illustrer mes propos: si un parent avait pris l’habitude d’enfermer son enfant dans un placard à titre de punition, pensez-vous que cela n’aurait aucune conséquence émotionnelle sur ce dernier, si l’adulte lui disait: « Attention, je vais te mettre dans le placard!« ?

La menace/l’avertissement restent donc, eux aussi, toujours aversifs.

Bien entendu, je ne suis pas en train de dire que les personnes qui punissent leur chien avec un rouleau de journal ou lui disent « NON! » sont des tortionnaires au même titre que les parents enfermant leurs enfants dans des placards! Déjà parce que l’éducation progressive et positive est encore peu répandue sur notre territoire, et aussi parce que les vieilles méthodes ont la dent dure (surtout lorsqu’un grand nombre de professionnel proposent encore des méthodes éducative basées sur la théorie de la dominance/chef de meute). Il s’agit donc bien souvent simplement d’ignorance et aussi d’un manque de compétence. D’ailleurs je suis persuadée que la plupart des personnes utilisant ces techniques ne pensent pas faire mal et chercheront de toute manière toujours à mieux faire! Du moins on leur propose d’autres options!

Je voulais juste mettre en évidence que nous avons tous la possibilité de trouver d’autres techniques éducatives, qui ne signifieront pas que quelque chose de douloureux/désagréable a été appliqué sur le chien dans le passé 👌

Autres liens intéressants : Petite note sur l’éducation canine, le « non »

2 Commentaires

  1. […] chien est à mon écoute si je le sollicite (et non si je le menace, hausse le ton, ou intervient en disant « Non! » ou &la… 😉 […]

    J'aime

  2. […] de l’intimidation ou de la violence pour nous faire comprendre de notre chien et nous vous invitons vivement à en faire de même. Parce que tout le monde (sans exception) peut FAIRE faire quelque chose à un chien, mais qui […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :