Les 7 clés de la réussite en éducation canine

Si vous êtes allez faire un tout du côté de la page « À propos« , vous avez probablement remarqué qu’à l’origine je viens du milieu équin.
Pendant plusieurs années j’ai en effet eu la chance de côtoyer la vie de plusieurs chevaux, dont celle de Kumo, mon ancien cheval, qui fut un professeur et un compagnon de vie formidable, et de croiser la route de différents cavaliers et propriétaires incroyables.

Il y a plus de 5 ans j’ai fait la découverte de l’approche Parelli, qui a été un véritable tremplin dans ma pratique équestre et dans mon développement personnel.

Aussi, bien que j’ai désormais quitté le milieu du cheval pour me consacrer au monde du chien, j’ai décidé de m’inspirer aussi de ce que m’avait appris Parelli pour parfaire mon approche.

⚠️ Parelli n’est pas une approche du cheval que je soutiens. Je m’en suis justement éloignée pour des raisons éthiques (entre autre à cause d’une forte utilisation du Renforcement négatif et de la Punition positive). J’évoque tout ça sur cet ancien blog consacré à l’approche positive avec les chevaux : https://kipulandblog.wordpress.com/blog/
Pour autant j’estime qu’il y a des choses intéressantes à prendre dans cette méthode (en particulier la « philosophie ») si on les considère sous un angle exclusivement moderne et bienveillant ⚠️

Game of Dog a donc sélectionné pour vous 7 éléments, que nous considérons comme les clés du succès en éducation canine.

L’attitude

Pouvez-vous être naturel, positif et progressif à la fois et tout le temps?
La plupart des gens sont soit l’un, soit l’autre, parfois les deux premiers ou les deux derniers, mais maîtrisent rarement les trois à la fois.
Certaines personnes sont naturelles et positives, mais elles restent coincées à faire la même chose encore et encore, et ne parviennent pas à progresser. D’autres sont très progressistes, mais ne prennent peut-être pas le temps nécessaire pour le faire de manière « naturelle » elles ont tendance à recourir à la force et à des outils artificiels pour atteindre leurs objectifs.

  • Naturel = Appliquer les lois de l’apprentissage qui fonctionnent et nous permettent de conserver une bonne relation avec notre chien. Exit donc les outils coercitifs et les approches basées sur les mythes de la dominance.
  • Positif = Se montrer joyeux, souriant, centré, calme et confiant.
  • Progressif = Ne pas brûler les étapes. Aller au rythme du chien et chercher à progresser.

Nous ferons donc le nécéssaire pour être calmes, en confiance et positif. Des caractéristiques que nous allons d’ailleurs chercher à retrouver chez notre chien !

Une attitude naturelle, positive et progressive nous permet de concentrer notre énergie sur nos objectifs, mais aussi sur les petites réussites que nous développons chaque jour.

Les connaissances

Encore aujourd’hui, la plupart des gens partent du principe qu’un bon propriétaire/éducateur (on n’est jamais que l’un ou l’autre de toute façon !) est celui qui sait maitriser un chien et résorber des problèmes en très peu de temps. Pourtant résorber un problème ne veut pas nécessairement dire leur apporter une solution concrète et durable. Car il est de plus en plus évident que l’éducation canine implique bien plus que de maitriser un chien.

Le contrôle de l’animal ne constitue même pas un dixième de ce que nous devons vraiment savoir pour être bons avec les chiens.
Nous devons comprendre comment ils pensent, comment ils apprennent, ce qui est important pour eux, quels moyens sont à notre disposition pour communiquer avec eux, comment nous pouvons les aider à s’épanouir mentalement, émotionnellement et physiquement, comment nous pouvons les aider à développer leur propre potentiel et à faire ressortir le meilleur d’eux même (et de nous !).

La connaissance peut être obtenue de plusieurs manières. De nos jours, grâce à Internet, nous avons l’opportunité d’avoir beaucoup d’informations disponibles et facilement accessibles. En revanche je vous mets en garde : l’information gratuite a ses limites et c’est aussi le cas sur Game of Dog. En effet, même si nous nous efforçons de vous proposer le plus de contenu gratuit de qualité (et nous espérons vivement que vous y trouvez votre compte!), nous vous conseillons d’investir à un moment ou un autre dans du contenu payant, qu’il soit question d’un vétérinaire, d’un comportementaliste, ou d’un éducateur.

Je ne peux que vous encourager à consulter ces sites qui proposent une information gratuite de qualité et qui permettent de construire de très bonnes bases.
Ils vous inciteront à vous poser tout un tas d’autres questions, voir de trouver chaussure à votre pied si vous êtes en accord avec leur approche :

Les techniques

Des milliers de techniques permettent d’obtenir des résultats avec les chiens. Mais toutes les techniques ne se valent pas.
Ici nous bannissons l’utilisation de l’intimidation ou de la violence pour nous faire comprendre de notre chien et nous vous invitons vivement à en faire de même. Parce que tout le monde (sans exception) peut FAIRE faire quelque chose à un chien, mais qui devez-vous devenir pour inciter un chien à VOULOIR faire quelque chose ?

En ayant d’abord appris à comprendre notre chien, ce qui le motive, ce qui l’effraie, ce qui le rend heureux, ce qui au contraire le met mal à l’aise, etc… nous pouvons trouver la bonne manière de communiquer avec lui et être efficace sans recourir à des techniques d’un autre temps.

Quelle que soit la technique que nous choisissons d’utiliser, elle doit d’abord et avant tout être utilisée avec la bonne attitude. Il est donc de notre responsabilité de nous assurer que notre communication est claire et compréhensible pour notre chien.

Chez Game of Dog, nous cherchons avant tout à favoriser une participation enthousiaste du chien. Pour se faire, nous sommes persuadés qu’il est capital d’avoir un « plan d’action », de savoir où nous allons et comment nous y allons. C’est pour ça que nous différencions la méthode/l’approche de la technique :

Où nous allons = les objectifs de notre approche ;
Comment nous y allons = les techniques utilisées pour atteindre ces objectifs.

L’objectif de notre approche est d’inculquer des « concepts » à notre chien plutôt que de réaliser une chaine d’exercices qui n’ont souvent rien à voir entre eux.

Ces différents concepts sont les 4 C : « Confiance, Connexion, Communication et Coopération » sont enseignés à travers tout un tas d’exercices :

4 Concepts = Objectifs
Jeux/Exercices = Techniques

Nous avons choisi ces concepts pour plusieurs raisons que nous détaillerons dans un autre article.
Mais pour synthétiser rapidement, nous estimons que ces quatre concepts permettent au chien d’avoir les outils suffisants pour s’épanouir dans un monde d’humain. Et grâce aux techniques que nous utilisons, le chien se retrouve acteur de son apprentissage, car il est en mesure de réfléchir, de chercher la réponse, puis de la choisir.

En fonction du chien que nous avons en face de nous, nous allons donc devoir choisir le meilleur jeu et donc la bonne technique à adopter.

Cependant chaque technique devra avoir les ingrédients suivants: la bonne attitude, la focalisation, la sensation, le timing et l’équilibre.

En bref, nous cherchons à ce que nos élèves apprennent à penser, à ressentir, à agir et à jouer avec leur chien !

Les outils

J’ai découvert un peu tard qu’avoir le bon outil pour l’activité que je souhaitais réaliser avait une énorme influence sur mes capacités.

Typiquement, je ne suis pas très douée pour la cuisine. Mais quand je suis une recette (= la technique), j’arrive à m’en sortir. En revanche, si je n’ai pas les bons ustensiles (= outils), vous pouvez être certain que ce que je vais faire aura peut-être du goût mais sera hideux ! Alors que si j’ai de bons couteaux, découper des légumes de manière régulière (et donc plus esthétique, ce qui a un intérêt non négligeable quand vous voulez convaincre votre famille que la cuisine végéta*ienne ça peut aussi être bon ET beau) est tout à faire faisable !

Je sais que je peux le faire en utilisant mes couteaux habituels, cependant cela fonctionnera moins, me prendra probablement beaucoup de temps, et douée comme je suis, je finirai par me blesser.
La même chose s’applique à l’éducation canine !

En adoptant les deux premières clés du succès que sont la bonne attitude et les connaissances, je me suis vite rendue compte que la technique était intimement liée à l’utilisation de bons outils (et parfois même à des outils auxquels j’étais pourtant assez réfractaire ; typiquement la cage et le licol). Ces derniers améliorent considérablement la qualité, l’efficacité et la sensibilité de la communication.

Voici une liste non exhaustive des outils que nous utilisons chez Game of Dog :

  • Friandises
  • Clicker avec de la gomme fixe pour atténuer le bruit
  • Pochette à friandise grande et solide
  • Tug de qualité
  • Kong
  • Snuffle Mat
  • Pipolino et autres jouets d’occupation
  • Bois de cerf/ Corne de buffle / Jouets à ronger
  • Harnais avec double attache
  • Collier plat
  • Laisse longue trois points
  • Longe
  • La cage (qui n’est JAMAIS utilisée pour punir le chien mais comme un outil éducatif sur des séances spécifiques pour éventuellement mettre en place les auto-contrôles + un lieu confortable et sécuritaire pour le chien)
  • Les paniers/tapis
  • Matériels de fitness pour travailler la proprioception
  • Tapis antidérapant pour jouer confortablement à la maison

Le temps

Lorsque l’on prend conscience de ce qu’implique l’éducation canine et plus particulièrement l’éducation canine moderne, nombreuses sont les personnes qui trouvent que cela requiert du temps. Beaucoup de temps.

Dans notre société où tout est quasiment automatisé, et où nous voulons savoir sur quels boutons appuyer pour obtenir un résultat immédiat, il est vrai que nous avons tendance à chercher des solutions miracles pour « réparer » un chien.

Malheureusement (enfin plutôt heureusement!), cela ne fonctionne pas avec les relations et certainement pas avec les chiens.

L’un de mes dictons préférés de Parelli était :

Prenez le temps qu’il faut pour que cela prenne le moins de temps.

Ne connaissez-vous pas beaucoup de personnes qui ne prennent pas le temps de bien faire les choses, mais qui vont en revanche continuer d’appliquer les mêmes techniques, encore et encore sans améliorer leurs résultats ? 😉
Tâchons de ne pas devenir ce genre d’éducateur pour nos chiens.

Nous devons investir du temps pour NOUS améliorer, PUIS améliorer l’éducation de notre chien. Et ce, dans cet ordre. Car oui, le plus souvent (pour ne pas dire 99,9% du temps), les réponses se trouvent en nous et le chien n’est que le reflet de notre niveau de connaissances et de techniques.

Se regarder dans le miroir peut être difficile, mais une fois que nous nous engageons à devenir de meilleurs partenaires pour nos chiens, les changements et les progrès arrivent souvent bien plus vite qu’on ne l’aurait imaginé !

Alors demandons-nous combien de temps nous passons réellement à nous éduquer, pour nos chiens? Combien de temps nous passons avec eux ? Est-ce toujours agréable et stimulant ?

La créativité

Nous nous devons d’apprendre à devenir plus créatifs lorsque nous jouons avec nos chiens. Les chiens s’ennuient facilement et finissent par frustrer si nous leur faisons faire toujours la même chose, encore et encore. Ils doivent donc être stimulés positivement à trois niveaux : mental, émotionnel et physique. Ils ont besoin de jouer et de s’amuser quand ils apprennent.

Game of Dog adopte une règle simple la constance à 80% et la variété à 20%. La constance renforce la confiance et la fiabilité et elle renforce l’apprentissage. La variété est l’épice de la vie! Cela rend les choses attrayantes, intéressantes et amusantes. De plus, en surprenant notre chien nous gagnons en Connexion !

Etre imaginatif signifie également que vous devrez peut-être modifier votre technique et adapter votre session au chien qui se présentera ce jour-là, ou à ce moment-là.
Seules les personnes en mal de confiance continuent à faire la même chose en espérant un résultat différent ! Si notre technique ne produit pas les résultats que nous recherchons, nous devrons peut-être trouver une façon différente de poser la question ou d’aider notre chien à trouver la réponse.

C’est là qu’il sera utile d’ajouter des flèches à notre carquois afin de pouvoir répondre au plus de situations possibles ! Car si nous n’en n’avons que deux ou trois, nous nous retrouverons vite à bout de flèches si ces deux techniques ne fonctionnent pas !

Les bons éducateurs savent qu’il existe de nombreuses façons de parvenir à un résultat et sont capables de lire rapidement la situation et de s’y adapter. Mais attention à ne pas changer trop vite de technique si le résultat que nous souhaitons obtenir n’apparait pas assez vite à notre goût. Rappelons-nous que nous devons faire preuve de patience et de constance 😉

Le soutien

Enfin la dernière clé que nous propose Parelli et qui nous tient particulièrement à coeur à Game of Dog, c’est le soutien. En effet, dans tout projet à long terme qui requiert motivation, engagement, planification réfléchie et transpiration, le soutien de personnes partageant les mêmes idées et engagées dans un voyage similaire devient essentiel. Il nous permet de continuer de progresser, de rester sur la bonne voie et surtout de trouver les encouragements et inspirations nécessaires pour mener à bien ce voyage.

Il faut donc savoir s’entourer !
Éloignez-vous des personnes qui vous semblent toxiques, qui sont dans le jugement de manière insidieuse et qui ne vous apportent pas un réel soutien.

Photo Mary

Lorsque j’ai commencé à emprunter les sentiers de l’éducation dite positive c’était un chemin encore peu emprunté. C’était donc une « aventure » solitaire. Mais très vite cette manière d’envisager l’éducation s’est développée et j’ai été ravie de partager mes interrogations avec tout un tas de gens plus passionnants les uns que les autres qui ont fini par me mener vers d’autres carrefours !

Aujourd’hui après avoir découvert les approches anglophones de célèbres éducateurs je souhaite proposer à mon tour ce soutien. Car je n’ai pas obtenu ces résultats seule ! J’ai fait appel à des personnes plus compétentes que moi pour obtenir de l’aide et élargir mon champ de connaissances.

De nos jours, il n’y a aucune raison de se sentir seul dans son coin, parce qu’Internet est un outil merveilleux qui nous permet de nous connecter les uns aux autres.

C’est donc un des objectifs de Game of Dog : rassembler une vaste communauté d’amoureux des chiens et leur donner accès à une immense bibliothèque d’apprentissage disponible en ligne pour aider chaque couple humain/chien à progresser à son rythme.

Mais nous ne prétendons pas avoir le monopole de l’éducation juste et encore moins la vérité absolue. Un de nos autres objectifs est donc aussi de faire preuve de solidarité envers les autres professionnels et de vous faire découvrir ces acteurs de l’éducation moderne 🙂

Bien entendu acquérir ces 7 clés est un travail qui ne cesse jamais (même pour les professionnels), car la progression avec les animaux reste le projet de toute une vie . Mais il est parfois bon de se rappeler quels peuvent être les leviers pour progresser et de faire un rapide bilan de nos compétences.

Merci de nous avoir lu ! 🙂

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter et à le partager !  😀

Notre page FacebookNotre compte Instagram Présentation de l’approche

3 Commentaires

  1. Tatjana Cerabona dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert tout récemment votre blog et vous remercie pour ces articles très pertinents et bienveillants ! Un peu de fraîcheur dans ce monde qui sent trop souvent la naphtaline 😉 Je me suis permise de partager sur ma page pro FB et aimerais avoir votre autorisation pour publier sur mon blog qui répertorie les écrits de pro en méthodes positives. Je vous laisse y jeter un coup d’oeil et attend votre accord : http://www.dogspirit.fr
    Encore merci
    Caninement votre
    Tatjana

    J'aime

    • Bonsoir Tatjana,

      Veuillez m’excuser pour cette réponse tardive, votre commentaire ne m’avait pas été transmis.
      Un immense merci pour votre retour qui me fait chaud au coeur et me motive d’autant plus à rédiger d’autres articles ! 😀
      Vous pouvez sans aucun soucis partager nos différents liens (je vais d’ailleurs m’empresser de rajouter le votre dans la partie « Connaissances » de cet article) ! 😉
      Très belle initiative en tout cas ! Bravo !
      A très bientôt,
      Amélie

      J'aime

  1. […] notre dernier article sur les 7 clés pour réussir nous avons évoquer la « technique » et les possibles difficultés que nous […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :