Mon chien aboie lorsqu’il entend des bruits – Pourquoi ? #1

Il n’est pas rare au détour des groupes d’éducation canine de tomber sur ce genre de questions : « Que faire pour que mon chien cesse d’aboyer dès qu’il entend le voisin ? » « Mon chien aboie dès qu’il entend la sonnette, que puis-je faire pour qu’il arrête ? ».
Une problématique que de nombreux propriétaires connaissent !

Cet article est divisé en deux parties.
Dans la première nous chercherons à comprendre pourquoi les chiens ressentent le besoin d’aboyer lorsqu’ils entendent des bruit. Puis je vous inviterai à vous montrer compréhensifs envers les chiens aboyeurs. Enfin je vous offrirai quelques solutions à mettre en place chez vous, que je détaillerai plus largement dans la deuxième partie.

⚠️Il n’est pas question de recette miracle. Au même titre que l’ensemble des données pédagogiques partagées sur ce site, il ne s’agit que d’une porte d’entrée vers des solutions possibles. Vous faire aider d’un professionnel de votre région, obtenir un suivi personnalisé à distance, ou suivre une formation en ligne vous sont bien entendu vivement conseillés si la situation n’est plus vivable pour vous et votre chien ⚠️

Loompa, par Joséphine

Pourquoi mon chien aboie ?

Les chiens aboient pour de nombreuses raisons. Nous pouvons supposer qu’ils aboient parce qu’ils sont soit surpris, soit frustrés, soit excités, soit inquiets à l’entente du bruit. Il peut aussi parfois s’agir d’une tentative de communication avec un autre chien, un autre membre de la famille.

Est-ce vraiment sain pour lui ?

Aboyer peut effectivement lui causer des problèmes. D’abord parce que souvent c’est un comportement mal vu dans notre société actuelle, qui peut nous agacer, créer de la colère et donc engendrer une punition (physique ou intimidante) totalement injuste.
En effet personne n’en sort gagnant (surtout le chien !) : le chien ne comprend pas pourquoi son humain est fâché –il sait simplement qu’il est fâché- et surtout il n’apprend pas quel comportement adopter à la place.
Qui plus est, si l’aboiement était causé par la peur ou la frustration, le chien n’a nullement appris à vivre cette situation autrement et à la rendre agréable.

De son côté l’humain peut éventuellement culpabiliser ou être tellement découragé qu’il envisagera des outils coercitifs (colliers anti-aboiement, gadgets ultra-son, etc …). Ceux-ci règleront seulement le problème en surface et en plus d’être totalement injustes et irrespectueux du bien-être de l’animal, ne feront qu’aggraver les choses.

Reconnaitre les types d’aboiement

Savoir quel bruit déclenche des aboiements de notre chien est une information essentielle à obtenir avant d’envisager un quelconque travail de rééducation. Sans ça, vous n’aller pas pouvoir programmer des séances d’apprentissage. Prenez donc le temps pour comprendre ce qui fait réellement déclencher les aboiements de votre chien.

Tenter de comprendre pourquoi le chien aboie (frustration, excitation, peur, etc…) est aussi une donnée très importante. En effet, on ne va pas aborder les choses totalement de la même manière si le chien frustre ou s’il a peur. Posez-vous donc ces questions : quelle est sa posture ? La rigidité de son corps ? La position de la queue, de la gueule, des oreilles ? L’aboiement est-il aigüe ou grave ?

Généralement, plus le chien est raide, et semble contracté plus il s’agit d’appréhension/ peur/crainte, et ce même si la queue est haute ! En effet, si elle fait de très petits battements et n’est pas souple elle ne traduit pas une émotion positive.

La frustration et l’excitation s’expriment à travers un corps beaucoup plus souple, voir d’autres attitudes ( = chien qui va finir par vous donner un coup avec sa truffe, qui va tenter d’attraper sa queue, qui va sauter, etc..)

Gandalf par Priscilla

Montrons-nous cléments avec les chiens aboyeurs

Il n’est pas rare que nous soyons rapidement irrités lorsque notre chien aboie pour la quinzième fois lorsqu’il entend la sonnette. Pourtant, c’est nous, les Hommes qui avons renforcé ce trait pendant des milliers d’années, car le chien était avant tout notre système d’alerte, de protection. Les propriétés étaient grandes, pas toujours délimitées et les chiens avertissaient leurs maître qu’un étranger entrait sur la propriété. Ces attitudes étaient recherchées et donc renforcées.

D’ailleurs il serait très hypocrite de ma part d’affirmer que je déteste que mes chiens aboient. Je suis plutôt très contente quand ils me préviennent lorsqu’ils entendent quelqu’un arriver alors que je suis au jardin, ou plonger dans un roman au soleil. D’autant plus que nous sommes à la campagne avec très peu de passage.
Je me sens aussi particulièrement en sécurité quand je les entends aboyer lorsqu’un bruit suspect apparait au beau milieu de la nuit. Il n’a pour le moment jamais été question de voleur/agresseur, mais ils ont souvent été, sans le savoir, les messagers du chat, qui voulait rentrer au beau milieu de quelques nuits d’hiver.

Si je vous parle de ces deux aspects, c’est pour vous inviter à prendre légèrement du recul sur la situation et de peut-être vous montrer plus compréhensif vis-à-vis de votre chien. Ce dernier doit apprendre à vivre dans un environnement désormais très étranger à sa nature. Je serais d’ailleurs assez curieuse de savoir si les personnes vivant avec des chiens au XVIe siècle, rencontraient autant de problème de comportement qu’à l’heure actuelle.

Quelles solutions peuvent être envisagées ?

1/ LA PRÉVENTION – Empêchez autant que possible que votre chien entende les bruits qui le font déclencher lorsque vous n’êtes pas en mesure de l’entraîner.

2/ APPRENTISSAGES DANS UN ENVIRONNEMENT MAITRISÉ – Organisez des sessions éducatives, ludiques et faciles, où vous contrôlez les nuisances sonores. Vous pourrez ainsi contre-conditionner votre chien aux différents bruits et lui apprendre les comportements adéquats.

3/ RENFORCEMENT DES COMPORTEMENTS NATURELS EN SITUATION RÉELLE – Que devez-vous faire lorsque votre chien aboie alors que vous n’êtes pas en session d’entrainement ? Quels sont les autres comportements que vous devez renforcer en parallèle, au quotidien, afin d’obtenir de meilleurs résultats ?

La deuxième partie est disponible ici ! 🙂

Merci de nous avoir lu ! 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter et à le partager ! 

Notre page Facebook ・Notre compte Instagram

3 Commentaires

  1. Baudry dit :

    Bonjour moi il aboie la nuit et j habite en appartement…cela a commencé avec les feux d’artifice des bruits de bouteilles jetées dans des contenaires après une soirée de la mairie puis les bruits du vent qui souffle et maintenant sans raison….

    J'aime

  1. […] Mon chien aboie lorsqu’il entend des bruits – Pourquoi? #1 […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :